CFDIP

Rechercher une formation

Encadrer les travaux d'étudiants en SHS (dossiers, projets, mémoires)

Les étudiants en Licence, Licence professionnelle, DUT et Master (1 et 2) sont amenés à produire des travaux individuels ou d'équipe.

Ces travaux visent à les former aux démarches de recherche, aux méthodologies d'analyse (enquêtes, analyse de corpus, etc.) et à les mettre en situation professionnelle (conception de supports de communication, réalisation d’événements, alumni,  médias universitaires, etc.).

Cette formation prépare les doctorants (avec ou sans expérience pédagogique préalable) aux enjeux et aux modalités de l’encadrement de travaux d'étudiants. Elle s'adresse à tous les doctorants en sciences humaines et sociales en ce qui concerne l'apprentissage des modalités d'accompagnement des travaux d'étudiants et, plus spécifiquement, aux doctorants en sciences de l'information et de la communication  ( les formateurs étant issus de cette discipline, les exemples traités seront issus de leur expérience dans ce domaine). Grâce à la réflexion collective, au partage d’expériences et à la mise en situation, il s’agit de développer chez les doctorants des compétences en matière d'accompagnement et d'évaluation des travaux individuels et de groupe.

Public Être doctorant.e en sciences humaines et sociales.
Durée 2 Jours
Date(s) Voir dates et infos pratiques

  • Programme

  • Formateurs

  • Dates et infos pratiques

Contenu

La formation s'articule en deux volets :

Le premier volet sera consacré à la conception et à la coordination de projets étudiants et le second volets sera consacré au suivi et à l'encadrement des travaux d'initiation à la recherche .

1/ Suivi et encadrement des travaux d'initiation à la recherche (une journée : 7 heures)

  • - Présenter la diversité des travaux demandés aux étudiants en cursus en sciences humaines et sociales : dossiers d'enquêtes de groupe (L1, 2 et 3), dossiers d'analyse (L1, 2 et 3), travaux d'initiation à la recherche (L3), mémoires (M1 et M2) ;
  • - Échanger sur les spécificités de l'approche communicationnelle ;
  • - Développer la distance critique chez l'étudiant ;
  • - Apprendre à guider un étudiant dans l'élaboration d'une problématique ;
  • - Apprendre à s'approprier les méthodes proposées par les SIC et les articuler ;
  • - Apprendre à évaluer ce type de travaux.

2/ Coordonner un projet professionnalisant et encadrer le travail d'équipe (Une journée, 6h) :

Il s'agit d'acquérir des bases en pédagogie de projet pour préparer les étudiants à la réalisation de missions professionnelles dans le domaine de la communication et des médias.

  • - Mettre les apprenants en situation de travail pour concevoir et réaliser un projet (création d’un alumni, d’un média universitaire ; organisation de tables-rondes, d’expositions, de concours, etc.) ;
  • - Favoriser la dynamique de groupe et l’autonomie des étudiants ;
  • - Pratiquer une pédagogie différenciée (déléguer et répartir les tâches selon les compétences des étudiants) ;
  • - Evaluer la qualité des réalisations par étapes ;
  • - Evaluer l’acquisition progressive de compétences.

Tout au long de ces différentes étapes, la question du rôle de l'encadrant sera centrale. L'ensemble de la formation sera illustrée par des récits d'expériences des formateurs. Les doctorants-enseignants plus expérimentés seront également invités à présenter des expériences de suivi de travaux d'étudiants.

Compétences développées

  • - Comprendre les enjeux pédagogiques et les modalités d'accompagnement des productions universitaires en SHS(dossiers, mémoires, projets)
  • - Se former à la pédagogie de projet ;
  • - Pouvoir transmettre des méthodes de travail à l'étudiant ;
  • - Pouvoir encadrer l'étudiant en encourageant son autonomie ;
  • - Acquérir des outils d’évaluation de dossiers, mémoires et travaux de groupes.

Aude Seurrat est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication et responsable de la Licence 3 Information et Communication de l'Université Paris 13. Elle enseigne, notamment, l'analyse des discours médiatiques, la sémiologie, l'analyse de corpus et la scénographie d'expositions. Elle a dirigé l'ouvrage, Écrire un mémoire un mémoire en sciences de l'information et de la communication, récits de cas démarches en méthodes, PSN, septembre 2014.

Sarah Labelle est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication et responsable du Master Politiques et stratégies des médias et des industries créatives (Recherche et Professionnel) de l'Université Paris 13. Elle enseigne, notamment, l'analyse des discours, la sociologie de l'innovation, la méthodologie du mémoire et de la recherche. Elle a participé à l'ouvrage, Ecrire un mémoire un mémoire en sciences de l'information et de la communication, récits de cas démarches en méthodes, PSN, septembre 2014.

Karine Grandpierre est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris 13 (en IUT au département SRC/MMI et à l’UFR Communication). Elle enseigne de la première année de licence à la seconde année de master, notamment, les espaces publics, l’histoire des moyens d’information et l’écriture pour les médias (communiqués et dossiers de presse, brochures, notes d’intention et organisation d’évènements). Elle a co-dirigé l'ouvrage, Le Photojournalisme des années 1930 à nos jours, Structures, culture et public Presses Universitaires de Rennes, février 2014

Judith Mayer, certifiée de lettres modernes, titulaire d'un master 2 en sciences de l'information et de la communication, enseigne en tant que PRCE en licence et masters de sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris 13. Responsable de la L1 Information et Communication, elle coordonne également la webradio TreizièM'Onde et Texto, le cycle de rencontres mensuelles avec des écrivains à l'Université.

  • Email (contact pédagogique, pour toutes questions sur le contenu de la formation uniquement) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Date  : 3 novembre 2016 de 9h00 à 17h00 et 15 novembre 2016 de 10h00 à 17h00
  • Lieu : Université Paris-Diderot  75013 Paris
  • Durée de la formation : 2 jours (13h)
  • Nombre de jours validés par le Cfdip : 2 jours

  • Pré-requis : Aucun
  • Public visé : Être doctorant.e en sciences  humaines et sociales.
  • Effectif : 15 maximum