CFDIP

Rechercher une formation

Enseigner les sciences en banlieue - accompagner des jeunes issus de milieux socialement défavorisés

L’Association Science Ouverte, fondée en 2007, basée et travaillant essentiellement sur la Seine-Saint-Denis, a pour but de promouvoir un échange entre des jeunes issus d’un contexte social difficile, d’une part, et les sciences et la culture scientifique, d’autre part. Elle exerce son action principalement dans des territoires socialement défavorisés. Elle s’y fixe comme objectif d’ouvrir les jeunes aux sciences et les sciences aux jeunes, pour lutter contre un sentiment d’impuissance et d’enfermement souvent trop présent. Elle s’attache en particulier à créer en Seine-Saint-Denis une  structure visible et efficace, capable de susciter des vocations scientifiques et d’aider les jeunes qui s’engagent dans cette voie.

Public Doctorant.e.s
Durée toute l'année
Date(s) Voir dates et infos pratiques

  • Programme

  • Formateurs

  • Dates et infos pratiques

Contenu

L’association organise un tutorat pour lycéens et étudiants, limité aux disciplines suivantes : mathématiques, physique, chimie et SVT. Il s’agit d’un cadre de travail de travail particulier, à destination de lycéens et étudiants issus majoritairement du 93 et qui en ont besoin. Les jeunes participant n’ont pas, pour la grande majorité, un environnement familial/social/économique leur permettant de travailler dans de bonnes conditions, d’aspirer à poursuivre des études supérieures scientifiques, leur donnant confiance en leur capacités de réussir (sur le territoire ou ailleurs), et se sentent souvent dépourvus. De plus, ils n’ont pas les outils méthodologiques leur permettant de réussir dans cette voie.

Les séances ont lieu le samedi après-midi, il s’agit pour les tuteurs d’apporter de l’aide, notamment sur le plan méthodologique, aux élèves qui amènent leurs cours et leurs devoirs ou travaux dirigés.

A l’approche du baccalauréat, nous proposons aux doctorants d’effectuer des petites sessions d’oraux blancs, à destination des premières.

La formation se décompose en 4 temps :

  1. Une séance théorique d’une journée autour de l’enseignement en banlieue (1 journée) : ½ journée  autour de l’enseignement en banlieue (contexte social/historique/économique etc.) + ½ journée avec des enseignants plus spécifiquement autour du public issus des territoires socialement défavorisés
  2. Préparation d’une séance de cours ou méthodologie en direction des participants au tutorat : ½ journée : Méthodologie, séance possibles autour de nombreux thèmes (format « classe » ou groupes de travail) : méthodes pour analyse de textes/documents, utilisation des ressources bibliographiques,  rédaction d’une dissertation, réalisation de fiches, organisation dans son travail,… Cette séance sera encadrée par une personne salariée ou bénévole de l’association.
  3. présentation de son travail sous la forme « Ma thèse en 180 secondes » devant le public du tutorat. Cette séance sera encadrée par une personne salariée ou bénévole de l’association.
  4. Séances pratiques d’accompagnement lors du tutorat.

Compétences développées

  • Accompagner des élèves en difficulté sociale et scolaire et surtout qui ne sont pas « adaptés » / correctement / suffisamment préparés au supérieur
  • Expliquer des notions précises à un public socialement défavorisé, parfois avec du retard dans les apprentissages, et qui n’a aucune aide extérieure en dehors du cadre scolaire et de l’association
  • Apprentissage et prise de conscience des difficultés dans le passage de l’enseignement supérieur d’élèves issus de territoires socialement défavorisés
  • Apprendre à vulgariser son travail de doctorant

Pauline Drapeau

Email (contact pédagogique, pour toutes questions sur le contenu de la formation et INSCRIPTION) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  
Date : Le tutorat a lieu tous les samedis en période scolaire de 14h à 19h -Voici les dates pour l’année 2016 – 2017 :

  • 10, 17, 24 septembre
  • 01, 08, 15 octobre
  • 5, 12, 19, 26 novembre
  • 03, 10 décembre 2016
  • 07, 14, 21, 28 janvier
  • 25 février
  • 04, 11, 18, 25 mars
  • 22, 29 avril
  • 06,13, 20, 27 mai
  • 03 et 10 juin 2017.

Il n'est pas obligatoire d'être présent à toutes les séances, la participation est « à la carte », planifiée sur plusieurs semaines. On demande simplement aux doctorant(e)s inscrit(e)s un minimum de cohérence dans  les choix de dates, et d'être là aux séances où ils (elles) seront  inscrit(e)s, pour leur bon fonctionnement, le but étant d’avoir suffisamment d’encadrant(e)s pour les jeunes présents.


Durée de la formation :

- 1 séance théorique autour de l’enseignement en banlieue en début d’année (octobre)
- 1 présentation de son travail sous la forme « Ma thèse en 180 secondes » devant le public du tutorat lors d’ateliers autour de l’orientation début 2017 (plusieurs séances de janvier à mars)
- 1 séance de cours ou méthodologie en direction des participants au tutorat : ½ journée à déterminer
- 29 sessions pratiques possibles : de 5 à 10 séances par doctorant(e), dates à déterminer


  • Lieu : Université Paris 13, campus de Bobigny, 1 rue de Chablis 93000 Bobigny (Metro 7 terminus La Courneuve 8 mai 1945 / Tram 1 Drancy-Avenir)
  • Pré-requis : Compétences en terme de contenu scientifique, bon contact avec les jeunes, motivation pour travailler avec et encourager des jeunes motivés par les sciences mais socialement défavorisés. Bonne méthodologie. Envie d’enseigner.
  • Public visé : Lycéens motivés de la 2nde à la Terminale (majoritairement en 1èreS et TS), étudiants en L1, L2 et classes préparatoires.
  • Effectif : 70 lycéens et étudiants chaque samedi, d’où un encadrement autour de 3 à 4 personnes pour ces matières.
  • Nombre de jours validés par le Cfdip : 5 jours de validation possible : 1 séance de tutorat = ½ journée.