CFDIP

Rechercher une formation

Analyse réflexive des situations d’enseignement. Rôle, place et posture du doctorant-enseignant - 2017-2018

Proposer aux doctorants-enseignants ayant des interrogations sur leurs pratiques, leurs relations aux étudiants ainsi que sur leur place au sein de l’institution, un accompagnement leur permettant de mieux appréhender les difficultés auxquelles ils doivent faire face.

Découvrez les témoignages des doctorant.e.s sur la formation.

Public Doctorant.e.s contractuel.le.s 1ère/2ème année
Durée 2 à 2,5 jours
Date(s) Voir dates et infos pratiques

  • Programme

  • Formateurs

  • Dates et infos pratiques

Contenu

Des séances en analyse de pratiques sont proposées en petit groupe et sous la conduite d’un formateur spécialiste dans ce domaine, afin de permettre à des doctorants en charge d’une mission d’enseignement de prendre du recul, de comprendre ce qui est en jeu dans la complexité des situations pédagogiques. Ces échanges sur les pratiques sont basés sur des expériences vécues, relatées par les membres du groupe et analysées collectivement.

Le travail d'analyse s'ouvrira également aux dynamiques inconscientes qui traversent et marquent les situations afin d'en saisir les multiples enjeux, de mieux percevoir les obstacles qui émergent dans les situations didactiques et pédagogiques. Ceci permettra à chacun de développer une meilleure adéquation professionnelle aux situations rencontrées.

Un retour du vécu et de l’expérience autour des pratiques et du déplacement après analyse, sera rédigé par les doctorants de manière anonyme et mise en ligne pour partage et valorisation du parcours.

Organisation : Une session par semestre. Chaque session compte 4 séances rythmées toutes les 3 à 4 semaines. La première séance sera fixée par le formateur, puis les 3 autres dates seront fixées avec les doctorant.e.s, afin de faciliter la participation à toutes les séances.

 

Compétences développées

  • Développer sa capacité à analyser la complexité des situations d’enseignement (relation doctorant-enseignant - étudiants), afin d’améliorer l’efficacité de son enseignement.
  • Analyser ensemble les difficultés rencontrées par les étudiants, afin d’améliorer leurs performances et leurs résultats.
  • Enrichir ses compétences professionnelles à enseigner et à transmettre des connaissances et des savoir-faire.

Mohamed Ksantini est professeur du second degré en charge de la formation des élèves de Baccalauréat Énergétique, en sciences et techniques industrielles et professeur Formateur Académique au sein de l’Éspé (École supérieure du professorat et de l’éducation), en charge de la formation des étudiants de MASTER 2 «Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation – MEEF» et de l’accompagnement et l’animation du réseau de tuteurs pédagogiques de terrain.

Email (contact pédagogique, UNIQUEMENT pour des questions sur le contenu de la formation) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Date : Session 1 : 1ère séance le 4 octobre 2017 de 9h à 12h –  les trois autres séances seront définies avec le groupe en formation.

          Session 2 : 1ère séance le 18 janvier 2018 de 9h00 à 12h00 - les trois autres séances seront définies avec le groupe en formation.
Lieu : Université Paris Diderot -  75013 Paris
Durée de la formation : 12 heures de formation
Nombre de jours validés par le Cfdip : 2 jours (+ 0,5 jour pour le retour du vécu et de l’expérience)


  • Pré-requis : Doctorant.e.s-enseignant.e.s ayant en charge des missions d’enseignement lors de leur participation à la formation ou ultérieurement. Un engagement de présence à toutes les séances est requis.
  • Public visé : Doctorant.e.s contractuel.le.s avec mission d’enseignement de 1ère  année (de préférence)  ou 2ème année - Toutes disciplines
  • Effectif : 16