CFDIP

Rechercher une formation

Option pratique - Écrire et mettre en scène des présentations orales courtes, pertinentes et percutantes

Approfondissement du parcours médiation scientifique et diffusion des connaissances : apprendre à communiquer verbalement la recherche auprès de différents publics non spécialistes

Les doctorant.e.s, quelle que soit leur discipline, acquièrent ici les compétences nécessaires pour sensibiliser divers publics aux méthodologies et aux enjeux de leurs travaux de recherche.

Public doctorant
Durée 1 à 4 jours
Date(s) Voir dates et infos pratiques

  • Programme

  • Formateurs

  • Dates et infos pratiques

Contenu

Cette spécialisation comprend une séance en année 1 (Initiation) et une séance en année 2 ou 3 (approfondissement). Les doctorant-e-s peuvent participer à une seule ou aux deux années de formation.

 

SPECIALISATION – ANNÉE 1

Format :

Alternance de présentations théoriques et de mises en pratique, avec activités individuelles et en petits groupes (commentaires critiques de présentations orales, activités scéniques et théâtrales, écriture collective).

Objectif pédagogique :

Apprendre à préparer une présentation courte de son sujet de thèse (ou de tout sujet lié à une démarche méthodologique rigoureuse), à destination du grand public. Cette formation vise à aborder de front les différents points à prendre en compte pour créer une communication scientifique percutante, rigoureuse, vivante, à destination du grand public. Sur quels aspects du sujet communiquer ? Comment captiver le public sans le tromper ? Jusqu'où peut-on aller dans l'imaginaire, dans l'analogie, dans la métaphore ? Comment se mettre en scène (et mettre en scène son sujet sans le trahir) ? Comment écrire et évaluer son scénario ? Comment répéter ?

Contenu :

Cette conférence participative débute par un rapide rappel des notions du module théorique à mobiliser pour la création d’une présentation orale percutante et pertinente (prise en compte du contexte, évaluation des connaissances et préjugés préalables de l'auditoire…). Elle présente ensuite les attentes des acteurs des médias (intervieweurs, journalistes…). Une première série d’exercices pratiques permettent aux participants d’identifier rapidement le niveau de vulgarisation attendu pour un tel exercice (en référence au tronc commun, séance 2).

Des extraits de présentations orales vulgarisées sont  ensuite présentés, permettant de faire la distinction entre sujet de l’intervention et sujet de la thèse (part donnée au protocole, des applications potentielles, etc.). Analyse de la structure type de discours percutants (rythme et articulation de notions marquantes) et de présentations moins efficaces. Des exercices théâtraux sont ensuite proposés, autour des travaux des participants et/ou de sujets proposés par le formateur, qui permettent de poursuivre la réflexion sur divers écueils de langages. Exercices d'utilisation de l'espace, de porté de voix, d'identification des tics, et d'évacuation du stress/trac. Un travail est proposé sur l’utilisation pertinente des accessoires.

Des participants venus avec un brouillon de présentation peuvent présenter leur sujet. Sur la base de ce qui a été dit, vu et expérimenté dans le reste de la formation, le groupe propose des pistes d'amélioration/réécriture, pour gagner en clarté et en fluidité. Cette phase permet de valider l'acquisition de nouvelles compétences, les notions clefs abordées étant toutes sollicitées (des exercices d'identification des points saillants, des mots difficiles, etc.

SPECIALISATION – ANNÉE 2

 

Format :

Alternance de présentations théoriques et de mises en pratique, avec activités individuelles et en petits groupes (commentaires critiques de présentations orales, activités scéniques et théâtrales, écriture collective).

 

Durée :

3,5 heures

 

Objectif pédagogique :

Approfondir le travail débuté durant l’année 1. Amélioration d’une présentation courte de son sujet de thèse (ou de tout sujet lié à une démarche méthodologique rigoureuse), à destination du grand public, et techniques de présentations impromptues rigoureuses. Cette formation vise à découvrir de nouvelles stratégies permettant de parvenir à communiquer de façon percutante, rigoureuse, vivante, à destination du grand public. En gardant toujours à l’esprit certains principes clefs (comment captiver le public sans le tromper ?), les participants éprouverons l’efficacité et les limites de certaines techniques de communication (analogie, métaphore) et de mise en scène, intégrées à l’écriture d’un texte épuré, facile à mettre en scène. Une part importante de la formation se concentrera sur des présentations impromptues ou partiellement improvisées.

Objectifs de la formation :

À l’issue de la première séance de formation, les participants devront :

  • Identifier et mettre en avant l’ensemble des idées originales caractéristiques de son sujet de thèse, et les présenter en termes compréhensibles par des non-spécialistes.
  • Nommer et avoir pratiqué des exercices scéniques permettant d’improviser autour d’un point technique de son sujet.
  • Identifier et nommer plusieurs analogies, métaphores et/ou illustrations pertinentes liées à divers points techniques de son sujet (méthodologie, etc).
  • Être capable de conserver l’attention du public sur des points techniques de leur sujet.
  • Mettre en application les techniques permettant d’évaluer la qualité de leur scénario.
  • Prendre du recul sur ses pratiques, échanger avec d’autres stagiaires sur leur expérience, leurs difficultés
  • Identifier l’ensemble des compétences mises en œuvre dans une présentation de format court afin de pouvoir les valoriser dans ses activités professionnelles

 

Compétences développées

À l’issue des formations, les participants devront :

  • Identifier et mettre en avant certaines idées originales caractéristiques de leur sujet de thèse, et les présenter en termes compréhensibles par des non-spécialistes.
  • Identifier et nommer plusieurs analogies, métaphores et/ou illustrations pertinentes liées à leur sujet.
  • Nommer et avoir pratiqué des exercices scéniques permettant de conserver l’attention du public sur leur sujet.
  • Nommer les techniques permettant d’évaluer la qualité de leur scénario.
  • Prendre du recul sur ses pratiques, échanger avec d’autres stagiaires sur leurs expériences, leurs difficultés
  • Identifier des compétences mises en œuvre dans une présentation de format court afin de pouvoir les valoriser dans leurs activités professionnelles

 

Florian GOUTHIERE,  journaliste et chroniqueur scientifique (France 5), coordinateur de festival de vulgarisation scientifique, médiateur et chargé d’enseignement en médiation à l’Université Paris VII.

@ : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

  • Email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Dates :  début d'année 2017
  • Lieu : Non communiqué
  • Nombre de jours validés par le Cfdip : 1 à 4 jours

  • Pré-requis : Tronc commun séance 1 & 2. Ouvert aux doctorant.e.s de toutes disciplines
  • Public visé : Doctorant.e.s
  • Effectif : 20 personnes